Enfants de 15h, enfants de chômeurs : Rythmes scolaires et inégalités

A Roubaix, la décision a été prise de mettre en œuvre, dès cette année, la réforme des rythmes scolaires. Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, les enfants sont scolarisés jusque 15h15. Ensuite, ceux dont les deux parents travaillent, participent à des activités périscolaires. Les autres rentrent chez eux. Une fois par semaine, tous peuvent participer à un club (danse, sports, jeux de société, …)

L’objectif de la réforme des rythmes scolaires était de favoriser la réussite éducative et l’apprentissage des enfants en répondant à deux enjeux : 1) être mieux en phase avec les rythmes biologiques de l’enfant, 2) lui permettre de s’ouvrir à d’autres horizons grâce aux activités périscolaires.

Pour le premier enjeu : A priori, c’est vrai, c’est positif, les horaires sont mieux adaptées. Ceci dit, pour les enfants qui ne mangent pas à la cantine et ne vont pas à la périscolaire, le temps scolaire de l’après midi oblige à des allers retours entre la maison et l’école sur un temps réduit. Par ailleurs, les chronobiologistes disent que  que ce qui fatiguent le plus les enfants, c’est le fait de s’ennuyer ou de ne pas s’épanouir à l’école.

Pour le second enjeu : C’est vrai que cette ouverture à des activités sportives et culturelles est positive. Des clubs ont été mis en place en partenariat avec des acteurs de la ville. Sur cela, rien à dire. En revanche, on peut se demander quel contenu d’éveil va être proposer dans les autres temps périscolaires ? En effet, les enfants n’ont accès à aux clubs qu’une seule fois par semaine.

Mais quelque soit le contenu de ces activités périscolaires (hors club), il y a une rupture d’égalité puisque seuls les enfants dont les parents travaillent y ont accès. Avant quand on emmenait son enfant à l’école publique, trois principes bien connues s’appliquaient d’emblée : 1- La laïcité, 2- L’égalité, 3- La gratuité. C’est un pacte historique. Rappelons nous que pour promouvoir l’égalité, on n’est allé jusqu’à faire porter les uniformes aux enfants. Si on dit : il y a les enfants de salariés et les autres … ce pacte est rompu.

Cette rupture est encore plus grave dans une ville comme Roubaix. On le sait, car les inégalités n’héritent. C’est à dire que nous ne disposons pas des mêmes chances de réussite scolaire selon que l’on vient d’un milieu socio-professionnel ou d’un autre. Aussi, aujourd’hui encore, réussir sa scolarité jusqu’à l’Université par exemple, est réservé majoritairement aux enfants des catégories sociales les plus aisées ou des professions « intellectuelles ».

Vous avez donc des enfants dont les parents ne travaillent pas, qui ont moins de chance de réussite, c’est statistique. Et pour lutte contre l’échec scolaire, vous les différenciez, avec deux catégories, ce qui partent à 15h et les autres. Vous offrez à ce dont les parents travaillent et qui ont le moins de difficultés sociales, des activités périscolaires. Et pour les autres, le droit de rentrer chez eux. Et vous pensez que cela, va dans l’esprit de la réforme, à savoir réduire les inégalités scolaires …

Je ne le pense pas. Je pense que c’est même l’inverse.

C’est vrai que le surcout de la réforme, plus de 3 millions d’euros pour la ville, a conduit à faire des choix. Principe de réalité.

Mais dans un pays dont l’ascenceur social est en panne, dans une ville qui compte le taux record de jeunes qui sortent sans diplôme de l’école, a-t-on le droit de proposer une organisation scolaire qui va aggraver les inégalités ?

Est-il difficile d’imaginer que cette différenciation des enfants de 15h et les autres soient perceptibles par les enfants eux – mêmes ? Si j’étais scolarisée aujourd’hui, je serais un enfant de 15h … et je n’aurais pas aimé.

Ne doit-on pas demander des crédits supplémentaires ? Ne peut-on pas optimiser le partenariat avec les associations culturelles et sportives pour qu’elles se mobilisent encore plus pour offrir à tous les enfants l’éveil dont ils ont besoin pour réussir leur scolarité et leur vie ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :